[FENËTRE] RETOUR EN IMAGES S/ FENËTRE #6 AU DELTA

Le Delta aura été le deuxième lieu complice à accueillir notre projet Fenëtre dans quatre vitrines à l’entrée du bâtiment, entre le 21 août et le 6 septembre 2020. Des membres d’Aspëkt évidemment, et en invités choisis par Pauline Caplet de L’Enfant Sauvage à Bruxelles : Christopher de Béthune et Robin Nissen. Petite nouveautés dès la nuit tombée, les passants et voisins pouvaient découvrir une projection de diaporamas et de films photos, en boucle jusqu’à 1h. Retour en images !

Merci aux passants qui auront pris la peine de s’arrêter devant les vitrines !
Merci à l’équipe du Delta pour sa confiance et son accueil !
Plus d’infos sur notre projet Fenëtre > ici

[MÜRMÜR] PANNEAUX D’EXPRESSION CITOYENNE

Article mis à jour : 06 septembre 2020

Dans la phase de déconfinement progressif que nous connaissons, nombre d’événements de type festivals, kermesses, brocantes etc ne peuvent pas être organisés, ou plus de la même manière. Assez logiquement, les panneaux « d’affichage associatif et d’expression citoyenne locale » ne sont plus utilisés depuis plusieurs semaines, cela pour plusieurs autres à venir. Avec cette nouvelle série de mürmür, nous avons décidé de les occuper et tenter d’amener un peu de poésie dans les quartiers de vie.

Devant la future-ex piscine de Salzinnes, Place André Ryckmans, Namur
09/06/2020 ⬇

Devant la future-ex piscine de Salzinnes, Place André Ryckmans, Namur
Deuxième face du panneau 18/06/2020 ⬇

Devant l’ex patinoire de Jambes, Allée du Stade, Namur
23/06/2020 ⬇

Devant l’Institut de la Providence de Champion, Place de la Balle Pelote, Champion/Namur
30/08/2020 ⬇

Entre la Place des Tilleuls et l’Ecole communale fondamentale n°2, Bouge/Namur
30/08/2020, en cours ⬇

La suite, bientôt…

[MÜRMÜR] AU STADE

Article mis à jour : 3 juin 2020

En ce mois de mai 2020, un mürmür qui évolue petit à petit, au fur et à mesure des semaines qui passent; de mémoire, c’est la première fois que nous nous inscrivons dans ce genre de démarche qui nous permet d’appuyer notre discours. « Mürmür au stade », c’est un autre match qui se joue.

C’est que le spot ici est parfait pour plusieurs raisons. La taille du mur comme une évidence mais aussi et surtout le fait qu’il se trouve en dehors du centre ville de Namur où nous avons l’habitude d’agir, et d’agir vite après avoir jeté notre dévolu sur un mur. Repartir vite signifie que nous n’avons pas le temps d’échanger entre nous et encore moins avec les passants, d’autant que nous agissons tard le soir ou la nuit. Or chez Aspëkt, la photo a justement une valeur de prétexte à ces échanges autour de certaines valeurs.

A l’inverse, ici nous collons en plein jour, en prenant le temps, sous les yeux curieux de pas mal d’habitants de Salzinnes – un quartier réellement « habité », qui plus est par une population diversifiée – qui emprunte ce chemin à l’arrière du stade de foot pour aller se promener, courir ou faire du vélo en famille le long de la Sambre toute proche.

En cette période de déconfinement progressif où le gouvernement ne prend manifestement pas la mesure de ce que peut apporter l’art et la culture, quel magnifique sentiment de liberté de pouvoir jouir pleinement de nos droits culturels et d’engager des conversations improvisées avec les passants qui pour la plupart ne sont pas des habitués des musées, des centres culturels et des galeries.

Une manière en outre de leur montrer que la photographie dans l’espace public n’est pas qu’une affaire de panneaux publicitaires investis par des marques qui tentent de nous faire acheter des choses que nous ne pouvons pas nous permettre ou qui nous montrent des corps dessinés, galbés en tentant là de nous faire croire que c’est la norme pour mieux nous vendre un maillot de bain ou un parfum. Non, la photo et l’image au sens large peut véhiculer un tout autre message ou simplement ramener un peu de poésie dans l’espace public…

Cet album photo vous montre l’évolution de ce mürmür « au stade » où un autre match se joue…

16 05 2020

19 05 2020

26 05 2020

02 03 2020

[MÜRMÜR] 15 03 2020

Namur, 15 03 2020

Il va de soit que nous prenons toutes les précautions d’usage pour ne pas participer à la propagation de cette saloperie de COVID. Nos sorties « collages » se font à des moments de la soirée et de la nuit où il n’y a pas un chat en rue. Aussi, nous nous déplaçons en très très petits groupes, voire en solo. Et les 3 ou 4 personnes croisées ⎯ dans un respect de la distance physique qui s’impose ⎯ semblaient vraiment recevoir notre action comme un cadeau qui fait du bien en ces moments compliqués. Pensée notamment à un tout jeune squatteur rentré « chez lui » le ventre vide parce que le Resto du Cœur était fermé toute la journée. Au niveau distanciation sociale, son seul statut a comme effet que tout le monde le tient à distance… toute l’année. Alors, ok, notre « bien » n’est pas de première nécessité et on ne va pas sauver le monde avec notre art et notre démarche, mais promis, on fait hyper gaffe à ne pas l’abîmer plus qu’il ne l’est déjà (pour un tas de raisons…)

ARTS PLASTIQUES EN PROVINCE DE NAMUR, 1830-2020

Cinq membres de notre collectif; Nathalie Hannecart, Olivier Calicis, David Ameye, Olivier van Rossum et Jean-François Flamey figurent dans l’ouvrage « Arts Plastiques en Province de Namur, 1830-2020 » paru en ce mois de novembre aux Editions Luc Pire.

Page de gauche : Olivier van Rossum / Page de droite : Jean-François Flamey

Deux années de recherche. Deux cent ans de création artistique en Province de Namur analysées. Sept sections principales. Trois cent biographies d’artiste. Deux cents quarante pages. L’ouvrage Arts plastiques en Province de Namur – 1830-2020 dresse un panorama historique fouillé qui remet en lumière le rôle de la création namuroise sur la scène nationale et internationale.

Cet ouvrage de plus de 240 pages, dont 50 pour les biographies, reprend certains textes présents dans la précédente édition (1991) mais sérieusement actualisés. De nouvelles approches ont rejoint le propos. Et la photographie – qui n’en était pas – s’y trouve désormais !

Une initiative du Service de la Culture de la Province de Namur. Un livre paru aux Editions Luc Pire. Disponible en librairie.

[FENËTRE] RETOUR EN IMAGES S/ LES 5 PREMIERES TOURNANTES

Le PointCulture de Namur aura été le premier lieu complice à accueillir notre projet Fenëtre avec pas moins de vingt-sept photographes et plasticiens présentés en alternance dans six vitrines entre le 15 mai et le 15 août 2019 + une prolongation jusqu’au 26 août. Des membres d’Aspëkt bien sûr, mais aussi toute une série d’invités ! Retour en images.

/// FENËTRE #1
Du mercredi 15 mai au samedi 01 juin 2019
Du côté d’Aspëkt : Caroline DerselleJean-François FlameyOlivier van Rossum
Nos invités : Olivier CornilAlexandre Christiaens – Sandrine Derselle

Vitrine de gauche : Jean-François Flamey / Vitrine de droite : Olivier Cornil
Vitrine de gauche : Olivier van Rossum / Vitrine de droite : Alexandre Christiaens
Vitrine de gauche : Caroline Derselle / Vitrine de droite : Sandrine Derselle

/// FENËTRE #2
Du mercredi 05 juin au samedi 22 juin 2019
Du côté d’Aspëkt : Kristel BrusadelliNathalie HannecartDenis Tancredi
Nos invités : Aurélie BayDominique ChavanneSimon Vansteenwinckel

Kristel Brusadelli et Simon Vansteenwinckel en dialogue dans chacune des deux vitrines.
Denis Tancredi et Aurélie Bay en dialogue dans chacune des deux vitrines.
Vitrine de gauche : Dominique Chavanne / Vitrine de droite : Nathalie Hannecart.

/// FENËTRE #3
Du mercredi 26 juin au samedi 13 juillet 2019

Du côté d’Aspëkt : David AmeyeOlivier CellièreJohan Flamey
Nos invités : Arno Brignon – Till Cellière – Véronique Pellegrin

Johan Flamey et Véronique Pellegrin en dialogue dans chacune des deux vitrines et la borne électrique.
David Ameye et Arnaud Brignon en dialogue dans chacune des deux vitrines.
Olivier et Till Cellière en dialogue dans chacune des deux vitrines.

/// FENËTRE #4
Du mercredi 17 juillet au samedi 03 août 2019

Du côté d’Aspëkt : Olivier CalicisGaëlle GeorgeElodie Grégoire
Nos invités : Aurélie Dops – François-Xavier Marciat – Thierry Robrechts

Elodie Grégoire et François-Xavier Marciat en dialogue dans chacune des deux vitrines. Sur la borne électrique, Véronique Pellegrin.
Quand le peintre Thierry Robrechts intervient sur deux photos d’Olivier Calicis…
Vitrine de gauche : Gaëlle George / Vitrine de droite : Aurélie Dops

/// FENËTRE #5
Du mercredi 7 août au lundi 26 août 2019

Du côté d’Aspëkt : Olivier CalicisOlivier CellièreGaëlle GeorgeJean-François FlameyDenis TancrediOlivier van Rossum
Nos invités : Marine HardyVirginie LongeBoris Spiers, tous trois sélectionnés parmi les participants à la résidence photographique de la Biennale de photographie en Condroz encadrée par Marie Sordat.

Vitrine de gauche : Jean-François Flamey et Boris Spiers en dialogue.
Vitrine de droite : Gaëlle George et Olivier van Rossum en dialogue.
Vitrine de gauche : Marine Hardy / Vitrine de droite : Olivier van Rossum.
Vitrine de gauche : Virginie Longe / Vitrine de droite : Olivier Cellière et Olivier Calicis.

On termine ce retour en images avec un petit making-of !

Merci aux passants qui auront pris la peine de s’arrêter devant les vitrines !
Merci à l’équipe du PointCulture Namur pour l’accueil !
Plus d’infos sur notre projet Fenëtre > ici

[ASPËKT #10 : RESTONS ENVIES], RETOUR EN IMAGES

Pour cette 10ième exposition d’Aspëkt, du 6 avril au 29 juin 2019 au Théâtre Jardin Passion (Namur), nous vous invitions à découvrir une forme d’improvisation non pas musicale ou théâtrale mais photographique.

«Restons Envies», c’est l’histoire de dix membres du collectif qui se réunissent au Théâtre Jardin Passion. Dans un premier temps, chacun y découvre les images que les autres ont secrètement choisies d’amener avec eux. Ensuite, il s’agit de penser et de construire un ensemble photographique cohérent en respectant les individualités de chacun. Ne sachant pas ce que les autres ont prévu d’exposer, il y a là une volonté clairement affichée de se mettre quelque-peu en danger mais avant tout, de poser un geste poétique spontané.

Avec :
David Ameye
Kristel Brusadelli
Olivier Cellière
Caroline Derselle
Jean-François Flamey
Johan ‘Mydatah’ Flamey
Gaëlle George
Nathalie Hannecart
Véronique Pellegrin
Denis Tancredi