FENËTRE #6, LE DELTA

fenëtre, une série de micro-expositions indépendantes, éphémères et itinérantes qui prennent place derrière les vitres de lieux complices.

LE DELTA
DU 21 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2020
7J/7, 24H/24

Tout au long de l’été, le rez-de-chaus­sée du Delta accueille quatre projets artistiques proposés respectivement par l’École des Métiers et des Arts de la Province (EMAP), l’atelier de sculpture de l’Académie des Beaux-Arts de Namur, Marie Langlois & Olivier Calicis (h.O&M.e éditions) et enfin Aspëkt.

Et comme toujours, nous avons des artistes invités !
Cette fois, nous avions très très envie de donner la main à la photographe et curatrice Pauline Caplet qui vient d’ouvrir son propre lieu dédié à l’image à Bruxelles : L’Enfant Sauvage. Elle a choisi 2 photographes :

Robin Nissen
👉 https://robinnissenphotographe.myportfolio.com
👉 https://www.instagram.com/Robin__Nissen

Avec des photographies extraites de la série « Chrysalide ».
_____

Robin Nissen (Liège, né en 1996) vient d’achever son cursus à l’ESA Saint-Luc Liège. Il pratique une photographie documentaire argentique, considérant son acte tel « un moyen d’extériorisation et de relâchement au quotidien ».
_____

« Chrysalide », une série très intime qui traitent de l’acceptation du corps, de soi, du repli et qui évoque une partie douloureuse dans la vie du jeune artiste.

«C’était un matin d’un mois dont le nom est à présent oublié. Dans la cour de l’école, je discutais avec mes amis et puis soudain en me retournant, j’ai croisé le regard d’un garçon. En une fraction de seconde, ce regard a changé ma vie. Pendant des années, je me suis renfermé sur moi-même. J’avais de peur d’en parler, d’être peut-être jugé. J’avais peur d’être tombé amoureux de ce garçon. Oui, j’ai eu peur. Je sais, c’est con. Nous ne sous sommes jamais revus, enfin une ou deux fois peut-être. Depuis ce jour, son visage est resté gravé dans ma mémoire, tel l’insigne avec lequel on marque les chevaux au fer rouge.»

 

Christopher de Béthune
👉 https://www.christopherdebethune.com
👉 https://www.instagram.com/christopherdebethune

Avec des photographies extraites de la série « Orion ».
_____

Christopher de Béthune est un photographe Belge (Schaerbeek / Bruxelles) dont les images et les paysages en noir et blanc sont empreints de tristesse, de confort et de nostalgie.

D’un romantisme noir, son travail est décrit comme à la fois impulsif et prudent, avec des notes de mélancolie et de solitude qui invite au voyage et à l’abandon.

La culture du cinéma japonais à une très grande influence sur le travail du photographe.

_____

Orion est un souvenir d’une relation fantôme, une expérience personnelle de la lumière et de l’ombre, du noir, du blanc et d’innombrables zones grises.

Les sujets et les mots de l’auteur sont perdus dans la notion du temps, de la passion dévorante, de la douleur et de l’inspiration que l’on peut tirer de tout ces états. Un souvenir dont la ceinture d’Orion en est la froide gardienne.

 

FENËTRE #6
QUAND Vendredi 21 août au dimanche 6 septembre 2020
OULe Delta, Avenue Fernand Golenvaux 18 – 5000 Namur
ACCESSIBLE7j/7, 24h/24
INFOSaspektnamur@gmail.com ou Messenger > m.me/AspektNamur

Une proposition d’Aspëkt, à l’invitation du Service de la Culture de la Province de Namur / Le Delta, en collaboration avec l’espace photographique L’Enfant Sauvage à Bruxelles.

logoLeDeltaEnfantSauvage

L’événement sur Facebook :

FB_icon

 

Retour en images sur nos précédentes « fenëtre » > juste là.